Instagram supprime les likes. Facebook et Twitter réfléchissent.

Déployée dans un premier temps au Canada, l’application Instagram étend sa fonction de suppression de likes partout dans le monde.

Pourquoi Instagram fait disparaître les likes ?

Objectif : réduire la pression et le stress engendré par les likes .

L’idée d’Instagram est d’essayer de supprimer la pression engendrée par la compétition d’obtenir le plus de likes.

L’étude britannique de la Royal Society for Public Health affirme que l’application Instagram est la pire plateforme de médias sociaux en ce qui concerne la santé mentale des jeunes : anxiété, dépression, solitude, mauvaise image de soi …

Cette mesure de suppression des likes est « centrée sur les jeunes et pour les jeunes » (Adam Mosser, PDG d’Instagram).

Objectif : mettre le contenu en valeur.

Être créatif ! C’est le maître mot de la célèbre plateforme. Instagram souhaite que la plateforme retrouve un esprit plus sain, moins narcissique et moins égocentré. Les utilisateurs doivent partager passions, envies, et ne pas se focaliser sur le nombre de likes.

Il sera bien évidemment toujours possible par l’auteur des publications de voir combien de likes ses propres publications génèrent. En revanche, un utilisateur ne pourra plus voir le nombre de likes reçus par les publications d’autres utilisateurs.

Les influenceurs sont divisés !

Source de revenus, Instagram indique réfléchir à un moyen de ne pas affecter l’activité des influenceurs.

La rappeuse américaine Cardi B suggère à Adam Mosser, PDG d’Instagram, de commencer par supprimer la fonction qui permet d’aimer les commentaires ou répondre aux commentaires de quelqu’un. Les commentaires affectant plus que les « likes ».  

La chanteuse Nicki Minaj avec 108 millions d’abonnés menace de boycotter la plateforme. En effet, la chanteuse à déclarer arrêter de publier sur Instagram tant que le réseau social n’aura pas fait machine arrière.

La candidate de télé réalité, Jazz (JLC Family) ne valide pas cette nouveauté et s’insurge à son tour contre la plateforme « C’est comme ça que l’on voit l’influence de chacun. C’est comme ça que l’on sait qui est plus influent que qui. Le but d’une photo c’est de voir si elle a plu ou pas. Avec les likes on peut promouvoir notre Instagram. »

Kim Kardashian (152 millions d’abonnés) a déclaré que cette évolution était une bonne chose.

Ce changement majeur de l’application Instagram (à l’heure actuelle toujours en phase de test) est suivi de très près par Facebook et Twitter. Les deux plateformes sociales pourraient très sérieusement envisager à leur tour de supprimer le compteur de « J’aime ».

Vous pourriez aussi aimer ...