Comment optimiser vos images pour améliorer le SEO de votre sit

Comment optimiser vos images pour améliorer le SEO de votre site internet ?

Les vacances sont terminées, c’est la rentrée … Quoi de mieux qu’un petit rappel des bonnes pratiques en matière de référencement d’images ?  La balise « Alt » est-elle encore utile avec l’arrivée de l’intelligence artificielle ?


1. Noms de vos images
2. Balise “Alt”
3. Format et poids
4. Sémantique
5. Intelligence artificielle

Le noms de vos images

La première chose à optimiser pour référencer une image sur Google est de lui donner un nom explicite. En effet, oubliez les images nommées 1234.jpeg ou DSC895689.png. Donnez à vos images et photos un nom clair et descriptif. Pensez à séparer les mots avec des tirets (touche 6) et non des underscore (touche 8 – tiret du bas).

L’importance du texte alternatif ou balise « Alt »

Vous devez avoir pour réflexe de remplir automatiquement le texte alternatif de vos images. Cette phrase doit être relativement courte et correspondre à l’image, elle ne doit pas être sur-optimisée avec des mots-clés.

Le texte alternatif est également important pour l’accessibilité. En effet, les personnes ayants des handicaps visuels sont équipées de lecteur d’écran pour naviguer sur un site internet et donc votre texte alternatif sera lu pour représenter l’image à l’internaute. Cette balise a été développé initialement pour l’accessibilité des personnes malvoyantes.

Vitesse de chargement : le format et le poids des images

Sur le Web, il est préférable d’utiliser les formats JPEG, PNG et GIF. Le format GIF est utilisé pour les images animées et le format PNG pour un effet de transparence, notamment pour les logos. Le format JPEG est à privilégier car c’est un format plus léger que les autres pour une même qualité d’image.

La vitesse de chargement de votre site internet est un critère important du référencement naturel, vos images ne doivent donc pas être un frein. Vous devez impérativement redimensionner vos images avant de les importer dans votre CMS (Content Management System). Pour cela, il existe différentes possibilités. Vous pouvez utiliser l’application “Photos” sur PC et “Aperçu” sur Mac et ainsi rogner votre image en conservant les proportions initiales. Le site Canva propose aussi de modifier votre photo directement grâce à leur outil.

Le poids de l’image est également important. Vous pouvez utiliser un outil de compression en ligne (https://compressjpeg.com/fr/ ou https://compresspng.com/fr/). Cela vous permet de conserver la taille de votre image mais de la baisser en poids. Attention à ne pas trop diminuer le poids car la qualité de l’image diminuera elle aussi.

Sémantique : le contexte

C’est une évidence, mais il est bon de rappeler que votre image doit être intégrée dans un contexte textuel cohérent. Votre image doit être en relation avec votre texte, celle-ci doit également apporter une plus-value à l’internaute.

Évolution : Google et l’intelligence artificielle

Nous avons vu précédemment l’importance de remplir la balise Alt (le texte alternatif) pour les moteurs de recherche. Google développe depuis quelques années des outils d’intelligence artificielle (AI) afin de détecter des formes, des visages et d’autres informations susceptibles d’aider Google à interpréter une image.

Je vous invite à tester l’outil, accessible via ce lien : https://cloud.google.com/vision/. Les résultats sont surprenants, voici les résultats de trois tests :

Ci-dessus, j’ai nommé mon fichier “pizza.jpeg” (volontairement) afin de voir si l’intelligence artificielle prend en compte ou non dans son analyse le titre de mon image pour l’interpréter. Visiblement, mon titre n’a pas eu d’incidence sur le résultat, puisque à 94% Google estime que ma photo représente un chat.

Dans cette autre exemple, on peut constater que Google analyse les sentiments, les expressions du visage !

Dans ce dernier exemple (superbe photo d’équipe, n’est-ce pas ? ?), Google détecte sur la photo des personnes et le genre (femme/homme). Il analyse également le contexte de la photo : “social group”, “team”, “swimming pool”, “water” …

Impressionnant, non ? Nous pouvons être amené à penser que le référencement des images va donc grandement évoluer dans les prochaines années grâce aux logiciels d’intelligence artificielle développées par les moteurs de recherche.

Vous pourriez aussi aimer ...